lundi 8 décembre 2014

Aliments à manger après l'accouchement

Santé-famille

Aliments à manger après l'accouchement

Connaître les bons aliments à manger après l'accouchement est bénéfique pour les nouvelles mamans. Après l'accouchement, l'une des meilleures choses qu'une nouvelle maman peut faire pour elle et pour son bébé est d'adopter une alimentation saine.

Quels sont les meilleurs aliment à consommer?


Santé-famille



Mangez selon vos envies, dans la limite du raisonnable. N’oubliez pas que les aliments riches en gras peuvent être difficiles à digérer et pourraient vous donner des maux de cœur. 

Les hydrates de carbone (glucides) sont une bonne option pendant l’accouchement car leurs sucres lents fournissent de l’énergie de façon progressive. Vous pourriez choisir parmi : 

- pain ou craquelins
- céréales
- pâtes
- pommes de terre
- bananes
- yogourt

Les aliments sucrés sont faciles à manger et vous donne un regain d’énergie. Cependant, cette énergie de courte durée sera suivie par une chute d’énergie. Évitez donc un surplus de chocolat ou de sucreries. 

Mangez peu et souvent plutôt que de prendre un seul gros repas. Une petite collation à toutes les heures en début de travail, alors que vous êtes encore à la maison, permettra de vous constituer une réserve d’énergie pour la suite. 

Une fois le « vrai » travail en route, vous n’aurez probablement plus beaucoup envie de manger. 


Produits laitiers pauvres en matières grasses



Santé-famille


Que vous préfériez le yaourt, le lait ou le fromage, les produits laitiers sont une partie importante d'un allaitement sain. En plus d'apporter les protéines, les vitamines B, la vitamine D, les produits laitiers sont l'une des meilleures sources de calcium.
Si vous êtes en train d'allaiter, votre lait est rempli de calcium afin d'aider les os de votre bébé à se développer, alors il est important que vous consommiez assez de calcium afin de satisfaire vos besoins. Une façon de faire cela consiste à inclure dans votre alimentation au moins 3 portions de produits laitiers chaque jour.


Les vitamines


Santé-famille



Vous devez "reconstituer votre stock" de vitamines qui a été très sollicité par votre bébé ! Attention : si beaucoup de vitamines se puisent dans une alimentation variée, certaines ne sont pas stockées par l'organisme (vitamines B et C) : il vous faudra donc en consommer quotidiennement. D'autres ne se trouvent pas dans notre assiette (vitamine D) : un complément vous sera alors prescrit au besoin.

Où trouver...

La vitamine A : dans les produits laitiers, les jaunes d'oeufs, les fruits et légumes jaunes et rouges
La vitamine B : dans le pain, les céréales, les viandes et poissons maigres, les œufs
La vitamine C : dans les agrumes, les légumes verts, les pommes de terre
La vitamine D : synthétisée par l'action du soleil sur l'organisme, elle ne se trouve pas facilement dans la nourriture. N'hésitez pas à consommer la supplémentation qui peut vous être prescrite, particulièrement si vous allaitez.

Buvez suffisamment si vous allaitez


Santé-famille


Buvez suffisamment d’eau, surtout si vous allaitez. De six à dix verres de 250 ml par jour. Gardez toujours un verre sous la main pendant l’allaitement et buvez régulièrement une gorgée. Mais gare aux excès ! Forcez-vous également à ne pas boire trop ! Au-dessus de douze verres par jour, vous ralentissez votre production de lait. Il va de soi que vous ne pouvez pas boire trop d’alcool lorsque vous allaitez, cela pourrait entraver la croissance de bébé. Café, thé et coca riment bien souvent avec troubles du sommeil et irritabilité chez bébé. Si vous désirez malgré tout savourer un verre de vin, attendez de préférence après la tétée du soir. Buvez une tasse de café ou de thé tout de suite après l’allaitement. Veillez à ce que deux heures au moins s’écoulent entre votre boisson caféinée et la tétée suivante.

Les aliments à éviter

Les aliments transformés, raffinés, sucrés : 


Santé-famille


Fatiguée par l'accouchement et les nuits trop courtes, la tentation est grande de se réfugier dans le sucré; ! Essayez de résister : les aliments sucrés transformés(biscuits, desserts lactés sucrés, pâtes à tartiner...) ne vous apporteront rien d'un point de vue nutritionnel. Le "coup de fouet" qu'ils semblent vous donner n'est que de courte durée... Ce sont des calories vides, sans intérêt. Pour y résister : accordez-vous un plaisir sucré par jour et tenez-vous y ! En cas de fringale irrépressible, pensez aux fruits secs : ils vous apporteront à la fois la sensation sucrée et de l'énergie durable.

La caféine :


Santé-famille

Elle est néfaste à haute dose, surtout si vous allaitez, car la caféine s'accumule dans l'organisme de votre bébé qui ne sait pas bien l'éliminer. Impossible de vous passer de votre expresso ? Tenez-vous en à un par jour, et toujours après une tétée (ou au minimum 2 heures avant la prochaine). Méfiance aussi avec les sodas caféinés : trop sucrés, trop acides...

L'alcool : 
Santé-famille


Si vous n'allaitez pas, restez très modérée dans votre consommation d'alcool : son apport calorique est en effet important, il ne permet pas d'hydrater l'organisme et, si vous êtes fatiguée, il ne vous aide pas...Pas très intéressant ! Si vous allaitez, proscrivez absolument l'alcool qui passe dans votre lait... Et donc dans l'organisme de votre bébé !

siege auto

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire